VIGNEAU Albert, Pierre, Eugène [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

Né le 30 octobre 1888 à Périgueux (Dordogne) ; électricien ; anarchiste.

Le 14 janvier 1908, Albert Vigneau fut condamné à 15 jours de prison et 1000 francs d’amende pour « injures à l’armée ».

Après 1910, il fut militant du Foyer populaire de Belleville, bientôt affilié à la Fédération révolutionnaire communiste.

En 1913, il était secrétaire du Foyer anarchiste de Paris 17e, affilié à l’Union régionale parisienne de la FCAR, fondée le 31 août 1913 (voir Victor Delagarde). Il était également membre des Amis du Libertaire.

Il habitait alors au 3, villa du Progrès, à Paris 19e.

Pendant la Grande Guerre, il fut réformé n°2.

Albert Vigneau fut candidat sur une liste du « Bloc du Travail », dans le 2e secteur de la Seine aux élections législatives de 1924. Il ne fut pas élu. Voir C. Jamart*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article155112, notice VIGNEAU Albert, Pierre, Eugène [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 25 avril 2014, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

SOURCES : AN F7/13053. — Arch PPo BA/1694. — Notes de Jean Maitron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément