LESTRAT Dominique, André, Roger [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Né le 9 juillet 1951 à Laversine, dans l’Aisne ; militant de la Fédération anarchiste et de la CNT, éducateur spécialisé.

Conférence à Merlieux en février 2016.

Son père, André Lestrat (1926-1980), était menuisier syndiqué à la CGT-FO. Sa mère, Jeannine Haissant, née en 1923, qui participa encore aux manifestations à 85 ans, fut ouvrière d’usine. À ce titre, elle fut l’une des figures emblématiques de la CGT de Soissons lors de la lutte des ouvriers de l’entreprise Wolber qui débuta en 1983. Elle est toujours en 2008 membre de la CE (commission exécutive) de l’UL-CGT de Soissons.

Il a effectué toute sa carrière comme éducateur spécialisé dans un hôpital psychiatrique public de Prémontré (02) dont il fut trois fois licencié et trois fois réintégré après deux longues grève de la faim (voir Le Monde libertaire), il milite aujourd’hui à la CNT de l’Aisne.

Il arriva à l’anarchisme en 1970 par la lecture du Monde libertaire alors mensuel, par sa fréquentation du siège de la Fédération anarchiste à l’époque rue Ternaux à Paris et par sa rencontre avec Maurice Joyeux.

Dominique Lestrat créa d’abord la liaison FA de l’Aisne en 1977 puis participa à la création du groupe de Soissons, animé par Bruno Boitelle (1979), qui prit le nom de Zo d’Axa et sortit un bulletin, L’Acarâtre, tout en maintenant la liaison d’Anisy-le-Château (02). Il participa en 1979 à la création de la Coordination régionale libertaire Nord-Picardie. La liaison d’Anisy-le-Château (02) se transforma d’abord en groupe et devint quelque temps plus tard le groupe Kropotkine de la Fédération anarchiste à Merlieux en 1990. Petit village où, durant vingt-cinq ans (1973-1998), il anima avec d’autres une expérience communautaire : une bibliothèque sociale créée en 1985, le cabaret Le Loup noir, avec plusieurs militants locaux de la FA : Claude Delattre, Vincent Lavoine, Jacques Moret, Bruno Guilloré.

Depuis 2003, il a contribué à l’organisation du Salon du livre anarchiste/Forum social libertaire de Merlieux (2003, 2004, 2005, 2007) dont les parrains sont Michel Ragon et Jacques Tardi et à la tenue en ce lieu du 63e Congrès de la Fédération anarchiste en 2006. Il fut désigné comme secrétaire aux éditions de la FA au 59e Congrès de la Fédération anarchiste à Rouen (18-19-20 mai 2002). Avec Jean-Marc Raynaud, il fut président de l’association de L’École libertaire Bonaventure de l’île d’Oléron et l’un des fondateurs du groupe L@s Solidari@s à l’initiative du prix du livre « Ni dieu ni maître ».

Il réside aujourd’hui à Merlieux.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154940, notice LESTRAT Dominique, André, Roger [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 27 avril 2014, dernière modification le 27 février 2016.

Par Hugues Lenoir

Conférence à Merlieux en février 2016.
Dominique Lestat à Merlieux en 2016
Dominique Lestat à Merlieux en 2016

ŒUVRE :
Émission à Radio libertaire sur le communalisme libertaire en 1999.
Article dans Le Monde libertaire hors série n° 12, juillet-août 1999.
Intervention dans le film présentant la FA, Ici et maintenant.

SOURCES : Témoignage direct, 2008. — Le Monde libertaire, hors série, n°48, mars-avril 2013, "Merlieux, 40 ans de militantisme anarchiste en milieu rural", p. 44-50 (l’article signé le groupe Kropotkine est de la plume de Dominique Lestrat).

Version imprimable Signaler un complément