AUDIN Frédéric [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 24 novembre 1874 à Saint-Martin-d’Hères (Isère) ; ouvrier balancier ; militant à Lyon.

Fils de Frédéric Jean Baptiste et de Mariette Guillemard, Frédéric Audin, célibataire, travaillait comme ouvrier balancier chez Falcot Fils, fabricant d’instruments de pesage à Lyon. Selon une note du préfet du Rhône, il était « en relation avec les compagnons de Voiron » dont il recevait « journaux et brochures ». Signalé comme « anarchiste dangereux » par le maire de Pont-de-Beauvoisin qui avait déclaré qu’il « avait essayé un explosif dans un jardin », son domicile fut perquisitionné sans résultat le 11 août 1894. En septembre 1894 il quittait le département pour disparaître dans le Gard. On le retrouvait à Lyon le 16 mars 1895.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154869, notice AUDIN Frédéric [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 1er mai 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCE : Arch. Dép. Gard 1M740.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément