GUÉRIN Jacques [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Guillaume Davranche

Né vers 1884, mort dans la nuit du 19 au 20 janvier 1920 ; anarchiste. Secrétaire du Groupe des Temps nouveaux.

Jacques Guérin fut un collaborateur des Temps nouveaux de Jean Grave*. En 1908, il participa à la création d’un Groupe des Temps nouveaux pour soutenir financièrement le journal. Le groupe végéta mais fut réactivé en octobre 1911, et Jacques Guérin en fut le secrétaire. Il habitait alors 10, rue du Four, à Paris 6e. Au printemps 1913, il fut trésorier de la commission de préparation du congrès national anarchiste qui devait se tenir en août à la Maison des syndiqués de Paris 15e (voir Albert Goldschild).

En 1914, Jacques Guérin se rallia à l’Union sacrée. En 1915, il collabora à La Bataille, nouveau nom de La Bataille syndicaliste. Il fut par la suite un des signataires d’une déclaration anarchiste en faveur de l’union sacrée passée à l’histoire sous le nom de« Manifeste des Seize » (voir Jean Grave).

C’est grâce à Jacques Guérin, que parurent, à partir de mai 1916, sous la responsabilité de Jean Grave, des bulletins d’esprit « union sacrée » qui reprirent le titre du journal Les Temps nouveaux ; seize publications furent ainsi diffusées, la dernière étant datée 1er juin 1919 ; une nouvelle série parut le 15 juillet 1919 et prit fin avec le numéro 23-24 de juin-juillet 1921.

À la fin de la guerre, il avait été chargé par Jean Grave de liquider les anciens locaux des Temps nouveaux, rue Broca.

En 1919, Jacques Guérin fut un des artisans de la parution de la nouvelle série des Temps nouveaux, sous forme mensuelle, avec Marc Pierrot*. À sa mort, le désormais mensuel lui rendit hommage, en écrivant que ce n’était que grâce à lui que le journal avait pu renaître.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154787, notice GUÉRIN Jacques [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 25 avril 2014, dernière modification le 12 janvier 2019.

Par Jean Maitron, notice complétée par Guillaume Davranche

SOURCES : J. Maitron, Le Mouvement anarchiste en France, op. cit.Les Temps Nouveaux, 4 novembre 1911 et 15 février 1920 — Jean Grave, Quarante ans de propagande anarchiste, Flammarion, 1973.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément