BURONFOSSE Louis [Dictionnaire des anarchistes]

Par Claire Auzias, Rolf Dupuy

Né à Lyon. Ouvrier terrassier ; anarcho-syndicaliste et naturiste.

Né au parc de la Tête d’or où son grand père maternel était gardien, Louis Buronfosse (ou Buronfausse) passa le plus clair de son enfance à Chassieu (Isère) où ses parents s’étaient installés et où son père travaillait comme sculpteur sur bois.

A la Libération, Buronfosse qui était célibataire, travaillait comme terrassier et était adhérent à la CGT. Suite à un licenciement où il ne fut pas défendu par son syndicat et suite au passage d’une équipe de la CNT sur son chantier, il adhéra à cette dernière confédération vers 1947. Il fut par la suite chef d’équipe pendant un an aux voieries d’Oullins. Puis pour des raisons de santé il partit pour la Haute-Savoie où il devint livreur pour les refuges de haute montagne qu’il approvisionnait à pied, puis photographe et enfin courrier télégraphiste.

Naturiste ardent à partir de 1945, Louis Buronfosse fut pendant plusieurs années membre de la section lyonnaise du Mouvement des auberges de jeunesse (MIAJ) pour laquelle il organisa régulièrement des excursions en montagne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154744, notice BURONFOSSE Louis [Dictionnaire des anarchistes] par Claire Auzias, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 25 mars 2014, dernière modification le 25 mars 2014.

Par Claire Auzias, Rolf Dupuy

SOURCES : Claire Auzias, Mémoires libertaires… , op. cit.

Version imprimable Signaler un complément