BUISSON Jean-Pierre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

Né le 19 septembre 1862, à Vienne (Isère) ; ouvrier du textile ; anarchiste.

Jean-Pierre Buisson était membre du groupe anarchiste de Vienne animé par Pierre Martin. Il fut l’un des organisateurs de la violente manifestation du 1er mai 1890 au cours de laquelle il fut arrêté et inculpé « d’excitation au meurtre à l’encontre d’un commissaire de police » : il était accusé d’avoir pris un commissaire au collet et de l’avoir expulsé d’une réunion en lui disant "Va, je te livre à la justice du peuple !"

Poursuivi le 8 août avec entre autres P. Martin, Piolat, Tennevin et Chatain devant la cour d’Assises de l’Isère (voir Pierre Martin pour la liste des 20 inculpés), Jean-Pierre Buisson, dont Le Petit Dauphinois républicain écrivait qu’il avait « la figure intelligente et énergique », fut condamné à un an de prison et cinq ans d’interdiction de séjour tandis que Martin était condamné à 5 ans et Tennevin à 2 ans.

Il revint à Vienne en février 1895, bénéficiant de l’amnistie du 1er février, et sembla cesser de militer depuis cette date.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154741, notice BUISSON Jean-Pierre [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Marianne Enckell, version mise en ligne le 25 avril 2014, dernière modification le 9 juillet 2018.

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

SOURCES : Arch. Dép. Isère, 75 M. — J. Maitron, Histoire du mouvement anarchiste, op. cit.Le Père Peinard, n° 74, 17 août 1890 = DBMOF. — Le Père Peinard, 18 août 1890 — La Révolte, 16 & 23 août 1890 (compte rendu du procès) — Jean-Paul Barthelemy, Les anarchistes dans le département de l’Isère de 1880 à 1914, UER d’histoire de Grenoble, 1971-1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément