BRACMARD Antoine, Marie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Maurice Moissonnier

Né le 7 mai 1866 à Lyon (Rhône) ; y demeurant rue des Tables-Claudiennes ; guimpier, puis marchand ambulant ; marié ; militant anarchiste.

Bracmard vendait des jouets et des gravures sur la voie publique lorsque, vers 1890, il se mit à fréquenter les milieux libertaires. Membre de la Jeunesse libertaire, il attira alors l’attention de la police qui chercha à l’arrêter sous l’inculpation de vagabondage. À la suite de deux perquisitions, on saisit chez lui une grande quantité de journaux et de brochures anarchistes.

Le 25 octobre 1893, au cri de « À bas la Russie », il participa à une contre-manifestation lors de la réception des officiers de l’escadre russe à Lyon. De nouvelles perquisitions à son domicile permirent de saisir une correspondance grâce à laquelle on l’arrêta en juillet 1894 sous le délit d’association de malfaiteurs. En fait, il s’agissait d’une réaction suscitée par l’assassinat à Lyon du président de la République Sadi Carnot et, le 24 juillet, une ordonnance de non-lieu était signée en faveur de Bracmard.

Cette chaude alerte semble avoir modifié son comportement. En février 1896, alors qu’il disposait d’une aisance relative et avait apparemment renoncé à toute activité politique, il fut rayé de la liste des anarchistes soumis à la surveillance de la police.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154734, notice BRACMARD Antoine, Marie [Dictionnaire des anarchistes] par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 25 avril 2014, dernière modification le 25 avril 2014.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 4 M 16, notices individuelles

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément