SABATIER Roger Gabriel [dit Béranger] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Daniel Vidal

Né le 2 août 1883 à la Grand Combe (Gard). Ouvrier zingueur, ferblantier.

Sabatier participait aux réunions syndicales à la Bourse du travail de Nimes. Il assistait aux réunions du Groupe libertaire d’études économiques en 1903 qui se réunissait alors au café Soulas, 76 boulevard Gambetta à Nimes. Il succéda à Joseph Calard au poste de secrétaire et administra la bibliothèque.

Incorporé comme canonnier aux Batteries alpines de Nice le 14 novembre 1904. En septembre 1905, libéré, il revint à Nimes où ses parents résidaient à la Maison Altier, rue de Grézan. Son nom apparut alors dans Les Temps nouveaux de Jean Grave*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154689, notice SABATIER Roger Gabriel [dit Béranger] [Dictionnaire des anarchistes] par Daniel Vidal, version mise en ligne le 2 mai 2014, dernière modification le 2 mai 2014.

Par Daniel Vidal

SOURCES : Archives du Gard 1M753 — Le Libertaire, 22 novembre 1903.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément