NICOLAS Joseph, Gustave [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né à Annonay (Ardèche) le 27 septembre 1862 ; menuisier ; anarchiste marseillais.

Le 23 mars 1888, Joseph Nicolas fut condamné à Mascara (Algérie) pour outrage à la gendarmerie.

Le 24 janvier 1891, il fut arrêté alors qu’il collait, avec Joseph Barnouin*, des affiches révolutionnaires à l’adresse des conscrits. Il se rebella et fut alors condamné à un mois de prison, peine confondue avec les 6 jours de prison pour affiche séditieuse.

Selon la police, Joseph Nicolas était en correspondance suivie avec des camarades parisiens et accompagnait souvent Sébastien Faure* quand celui-ci était en tournée en Provence.

Il figure sur une liste de 14 propagandistes anarchistes communiquée en 1894 par la préfecture des Bouches-du-Rhône au ministère de l’Intérieur, à l’occasion d’une enquête nationale (voir Barnouin). Il habitait alors au 19, rue de l’Etrier et était célibataire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154654, notice NICOLAS Joseph, Gustave [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 1er mai 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. Nat. F7/12504.

Version imprimable Signaler un complément