HINOUX E. [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anthony Lorry

Gazier. Militant de la FRC.

Hinoux habitait 6, rue du chemin vert à Aubervilliers. En 1908, il était délégué de la CGT du syndicat des artificiers de cette ville. Cette organisation adhérait à l’Union des syndicats de la Seine et comptait alors une cinquantaine d’adhérents. Vers novembre de la même année, il fut l’un des principaux instigateurs de la création de l’Union syndicale des travailleurs gaziers de Paris et de la Seine. Ce syndicat était créé contre le Syndicat national des travailleurs du Gaz, mené par le réformiste conseiller municipal Lajarrige, et contre les autres corporations de gaziers dirigées par des modérés, tel Claverie pour les employés. Hinoux fut d’ailleurs traîné en justice par ce dernier en mars 1910, alors qu’il était secrétaire de l’Union syndicale des gaziers (il fut poursuivi en diffamation car il avait traité Lajarrige de "vendu").

Il assista comme délégué au XVIIe congrès national corporatif – 11e de la C.G.T. – tenu à Toulouse du 3 au 10 octobre 1910. Il y représentait avec Emile Pataud la Fédération internationale des chauffeurs, conducteurs, mécaniciens, électriciens et automobilistes.

Vers 1911, l’Union syndicale des gaziers comptait de 1200 à 2000 membres selon la police, Hinoux en était toujours secrétaire. De même, il représentait ce syndicat au congrès du comité intersyndical de Clichy qui se tint en décembre de cette même année à la Bourse du Travail locale.

Hinoux était noté comme syndicaliste anarchiste, membre de la FCAR et de l’Organisation de combat (fondée à l’initiative de l’équipe de La Guerre Sociale).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154602, notice HINOUX E. [Dictionnaire des anarchistes] par Anthony Lorry, version mise en ligne le 3 mai 2014, dernière modification le 3 mai 2014.

Par Anthony Lorry

SOURCES : La Guerre Sociale n° 6 du 20 au 26 janvier, n° 8 du 3 au 9 février 1909 ; n° 1 du 4 au 10 janvier, n° 14 du 16 au 22 mars 1910. — L’Humanité n° 2156 du 13 mars 1910. — La Bataille Syndicaliste du 4 décembre 1911. — A.N. : F7/13053, F7/13617. — Compte rendu de congrès.

Version imprimable Signaler un complément