GURFINKIEL Isaak [dit Jean Walecki] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

Né à Varsovie le 15 mai 1905 ; typographe ; militant de l’UAC à Paris.

Isaak Gurfinkiel arriva à Paris le 24 juillet 1923 où il résida successivement 104, avenue d’Italie, 4 rue du Sommerard, 26 avenue de Châtillon, 28 rue Saint Benoît puis à partir d’août 1926 60 rue Mazarine, chez Mme Compère-Morel, la veuve du député socialiste du Gard. Tout en suivant des cours à la Faculté de Lettres, il travaillait comme ouvrier typographe à l’imprimerie du journal de langue russe « Les Dernières Nouvelles » située 22, rue d’Anjou.

Sous le pseudonyme de Jean Walecki, il fréquentait très activement depuis 1924 les groupes libertaires parisiens. En juin 1925, il fut le secrétaire du Comité anarchiste international créé pour coordonner la propagande anarchiste, mais, craignant une mesure d’expulsion, démissionna le mois suivant. Il fut également membre du groupe anarchiste polonais de Paris et le correspondant pour la Pologne de l’Œuvre internationale des éditions anarchistes dont le siège était à la Librairie internationale, 72, rue des Prairies.

Assistant régulièrement aux réunions et meetings de l’Union anarchiste communiste (UAC) et du Comité international de défense anarchiste (CIDA), il collabora, sous les pseudonymes de Walecki et de J. Mett, à La Revue Anarchiste (Paris, 1922-1925) de Sébastien Faure*, à La Revue Internationale Anarchiste (Paris, 8 numéros du 15 novembre 1924 au 15 juin 1925, trilingue (français, italien, espagnol) dont le gérant était Séverin Férandel*, et au Libertaire où, à partir de mai 1926, il publia une série d’articles intitulée « La décomposition du communisme en Russie ». Il fut également le rédacteur du journal anarchiste polonais Walka (La Lutte) publié à Paris. Le 20 mars 1927, il participa à la réunion tenue au cinéma Les Roses à L’Haÿ-les-Roses où fut présenté par le groupe russe le projet de plate-forme d’organisation (dite d’Archinov*) ; c’est lui qui traduisit pour Nestor Makhno*..

Selon la police, il « recevait dans la journée de nombreuses visites de compatriotes, mais sur la remarque faite par la concierge à madame Compère-Morel, ces visites ont cessé. »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154595, notice GURFINKIEL Isaak [dit Jean Walecki] [Dictionnaire des anarchistes] par Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 30 mars 2014, dernière modification le 12 janvier 2019.

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : APPo BA 1899 et 50, septembre 1927.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément