FABRE Denis, Pierre [Dictionnaire des anarchistes]

Par Notice complétée par Rolf Dupuy et Daniel Vidal

Né le 20 mai 1876 à Bellegarde (Gard) ; cordonnier ; anarchiste et syndicaliste.

En février 1898, Denis Fabre habitait à Nîmes au 17, rue Saint-Castor. Il était membre du groupe La Jeunesse libertaire, qui avait été créé par Julien Lonaty et Henri Riémer*. Il y côtoya les frères Fayolle* et Adrien Murjas*. Il se maria à Nîmes le 14 janvier 1899. Alors cloueur de chaussures, il fréquentait le groupe Les Libertaires réunis de Nîmes. Il chantait lors des réunions familiales anarchistes. Ce groupe se réunissait au Café des terrasses, Henri Abrard* en était un des militants et ami de Fabre. Le 26 janvier 1898, Fabre refusa de participer au tirage au sort des conscrits.

Il résidait 20 rue des Cyprès, puis en avril 1901 déménagea au 31 rue Bec-de-Lièvre. Il participait à cette époque aux réunions du Groupe libertaire d’études économiques (GLEE) qui se réunissait au 7 de la rue Saint-Paul, ancien siège de la bourse du travail. Il devient trésorier du groupe à la suite de la démission de Floutier*, en mai 1902.

En 1911, il était un des animateurs de la bourse du travail de Nîmes, créée en mars 1887 et adhérente de la CGT. Il était également membre du groupe anarchiste de la ville qui, en novembre 1911, adhéra à la Fédération révolutionnaire communiste (FRC). En mai 1914, il était secrétaire du groupe nîmois de la FCAR. Il habitait alors au 4, rue Isabelle.

Denis Fabre fut élu, en décembre 1921, secrétaire du bureau de la section communiste révolutionnaire de la bourse du travail de Nîmes. Il était assisté de Hartmann, secrétaire adjoint, de Béchard, trésorier, et de Colly, archiviste. En 1923 et en 1935, la police le signalait toujours comme anarchiste militant.

En 1939, non mobilisé, il était surveillé par la police qui le considérait comme un anarchiste dangereux pour la sécurité nationale. Il résidait alors au 17 rue Isabelle à Nîmes et était ouvrier cordonnier.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154577, notice FABRE Denis, Pierre [Dictionnaire des anarchistes] par Notice complétée par Rolf Dupuy et Daniel Vidal, version mise en ligne le 3 mai 2014, dernière modification le 23 juillet 2016.

Par Notice complétée par Rolf Dupuy et Daniel Vidal

SOURCES : Etat civil de Bellegarde — Arch. Nat. F7/13053, F7/13 567, F7/13 602 et F7/12985, rapport du 9 décembre 1921 — Arch. du Gard 1M751, 1M752, 1M756, 1W173, 4 U /305 – Note de Guillaume Davranche.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément