MINVILLE [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Ancien communard, anarchiste. Ouvrier corroyeur.

Minville, qui avait perdu un œil lors des combats de la Commune et demeurait rue des Cordelières (Paris 13e arr.), fut en 1879 l’un des fondateurs avec Pierre Jeallot* et Jean Grave* du Groupe d’études sociales des 5e et 13e arrondissements. Ce groupe dont le secrétaire était Jean Grave, était surtout fréquenté par des ouvriers tanneurs, mégissiers et corroyeurs – industries de ce quartier autour de la Bièvre – et se réunissait dans « une petite salle de marchand de vin au premier, au coin des rues Pascal et de Valence ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154482, notice MINVILLE [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 2 mai 2014, dernière modification le 2 mai 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : J. Grave, Quarante ans de propagande…, op. cit.

Version imprimable Signaler un complément