DREMIÈRE Albert, Léopold [dit Boullard] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

Né à Arras (Pas-de-Calais) le 2 juin 1886, mort le 19 décembre 1956 à Paris 4e ; ouvrier tailleur puis rotativiste ; anarchiste et syndicaliste.

En 1912, alors ouvrier tailleur, Albert Dremière était surveillé par la police et résidait avenue de l’Aviation, à Drancy.

En 1913 il habitait au 166 bis rue Nationale à Paris 13e, et était secrétaire-trésorier de la Jeunesse anarchiste, affiliée à la FCA. Réformé pour claudication, il ne fut pas mobilisé en 1914.

En 1919, il était membre du Comité de défense sociale.

Il aurait effectué un voyage en Espagne en 1936. En 1939 il participait très activement à l’aide apportée aux réfugiés espagnols et appartenait sans doute à la Solidarité internationale antifasciste (SIA).

Avec Nicolas Faucier* il prit part, en septembre 1939, à l’impression et à la diffusion du tract « Paix immédiate » rédigé par Louis Lecoin*. Pendant l’occupation nazie, il participa à un groupe de résistance.

Après la guerre il travailla comme rotativiste dans la presse parisienne et milita sur le plan syndical. Il épousa Marguerite Legad à Paris 3e le 3 juillet 1951.

Il fut incinéré au cimetière du Père-Lachaise.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154427, notice DREMIÈRE Albert, Léopold [dit Boullard] [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 1er mai 2014.

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

SOURCES : État civil d’Arras — Arch. Nat. F7/13053 et 13061 — Arch PPo BA/882 et 1499 — Le Monde libertaire de janvier 1957 — Bulletin du CIRA, Marseille, n°23/25, mai 1985.