BOUCHER Jean [dit NORMANDY] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Correcteur. Militant de la FA et du syndicat autonome du livre.

Militant du groupe de Courbevoie (Hauts-de-Seine), Jean Boucher avait été nommé le 30 mars 1946 au bureau de la FA comme membre de la Commission de propagande. Membre de la commission exécutive de la CIP (Commission d’initiative parisienne), il était responsable avec sa compagne Lyna du bulletin intérieur de la région parisienne Entre Nous. Nommé membre de la commission syndicale et du Comité National de la FA au congrès de Lyon (novembre 1948), il a été le gérant du Libertaire, où il remplaçait Maurice Joyeux, d’août à décembre 1949 date à laquelle il démissionna pour s’occuper du syndicat autonome des travailleurs du livre. Il fut alors remplacé au Libertaire par Dupont.

En 1949 il représentait les minorités révolutionnaires de la Fédération du Livre au Cartel d’Unité d’Action Syndicaliste dont il avait été l’un des fondateurs. Le cartel réunissait un certain nombre de syndicats autonomes, la CNT – qui le quitta rapidement –, la tendance Ecole émancipée et les minorités restées à la CGT et à FO. Lors du congrès de la FA tenu à Lyon en novembre 1948, Jean Boucher avait été avec Maurice Joyeux l’un des défenseurs de cette orientation syndicale. Il figurait sur les listes de domiciles anarchistes à surveiller par la police.

En 1954 Jean Boucher a été candidat aux élections législatives en Seine-et-Oise.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154408, notice BOUCHER Jean [dit NORMANDY] [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 24 avril 2014, dernière modification le 24 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Entre Nous, n°2, mai 1946 — Le Lien, n°9, janvier 1950 — APpo BA 1900 — G. Fontenis, L’autre communisme..., op. cit.

Version imprimable Signaler un complément