BIGET Yves-Michel [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né à Nantes le 15 juin 1918, mort le 31 juillet 1973. Marin puis employé de la sécurité sociale. Militant de l’AOA et de la CNTF.

Pendant l’Occupation, Yves-Michel Biget participa à la résistance en Bretagne dans le réseau Libération-Nord. Il avait également, comme marin, participé à plusieurs débarquements de matériel sur les côtes sud de la Bretagne.

Yves- Michel Biget fut après la seconde guerre mondiale membre de la CNT, secrétaire de la 10e union régionale, et collabora régulièrement à son organe Le Combat Syndicaliste. Dans les années 1960 il collaborait également à L’Anarchie, organe de l’Alliance Ouvrière Anarchiste (AOA) à laquelle il avait adhéré. Il était également membre de l’Union des athées.

En novembre 1966 il constitua avec André Sénez* un Comité de coodination anarcho-syndicaliste et anarchiste de l’ouest (Maine-et-Loire et Indre-et-Loire) et l’année suivante il était l’un des rédacteurs du bulletin La Lettre Syndicaliste Révolutionnaire de l’ouest (n°1, janvier 1967) publié par André Sénez à La Chapelle Gaugain (Sarthe) ; la lettre qui était selon A. Sénez « l’organe d’un groupe anarchiste ouvrier et paysan » n’a publié que 3 ou 4 numéros ».

Y.M. Biget est mort le 31 juillet 1973 et a été inhumé le 1er août à Camaret.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154401, notice BIGET Yves-Michel [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 1er mai 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Combat Syndicaliste, 6 septembre 1973 — R. Bianco, « Un siècle de presse… », op. cit. — Bulletin du CIRA, Marseille, n°23-25, op. cit. — Site internet www.cnt-ait.info/ (Histoire de la CNT) — Espoir, Toulouse, 9 septembre 1973.

Version imprimable Signaler un complément