BARNOUIN Joseph, André [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

Né à Courthézon (Vaucluse) le 24 décembre 1848, mort à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 23 décembre 1904 ; cordonnier ; anarchiste.

Joseph Barnouin se signala dans le mouvement anarchiste à partir de 1885. Il était de toutes les réunions et participait très activement à la propagande sous toutes ses formes, faisant même des causeries publiques. Il occupait également, comme « décrotteur », un emplacement près de la grille de la bourse, où il diffusait en même temps brochures et journaux révolutionnaires.

Il fut arrêté préventivement le 1er mai 1890 comme détenteur de manifestes « insurrectionnels », et une nouvelle fois le 24 janvier 1891 alors qu’il collait avec Benoît Dol et Joseph Nicolas des affiches révolutionnaires adressées aux conscrits. Il fut condamné à 6 jours de prison. Il résidait alors 4, rue Fortia à Marseille et était marié.

En 1893 Joseph Barouin était l’un des rédacteurs de la nouvelle série du journal L’Agitateur publié à Marseille et Toulon.

Il figure sur une liste de 14 propagandistes anarchistes communiquée en 1894 par la préfecture des Bouches-du-Rhône au ministère de l’Intérieur, à l’occasion d’une enquête nationale. Les 14 noms mentionnés sur la liste sont Joseph Barnouin, Julius Boisson*, Jacques Caillat*, Benoît Dol*, Paul Gauchon*, Jean Joly*, Bernard Jouy*, Maurice Manuel*, Teobaldo Meucci*, Joseph Nicolas*, Raphaël, Jean-Baptiste Topasio*, Joseph Torrens*, Minotti Tourn*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154397, notice BARNOUIN Joseph, André [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 1er mai 2014, dernière modification le 1er mai 2014.

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

SOURCES : Archives nationales F7/12504 — Arch. Dép. Marseille M6/3391, 3392, 3393, 3395, 3397, 3399 ; II M3/31 — Arch. Dép. Aix 14 U 95 quinto — Arch. PPo BA/1499 — René Bianco, Le Mouvement anarchiste à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône de 1880 à 1914, CIRA Marseille, 1978.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément