VERDALE Jean Baptiste, Pascal [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

Né à Villegailhenc (Aude) le 13 avril 1854. Charretier. Anarchiste de Sète (Hérault).

Fils d’un aiguileur de la gare de Cette, Pascal Verdale avait été signalé au début des années 1880 comme secrétaire du groupe La Misère de Cette où il résidait 12 rue de l’Hospice. En 1881, il fut l’un des signataires du mandat donné à François Guy pour le congrès international de Londres. Il était toujours fiché en 1885 à Cette où il était surnommé Atlas, puis fut signalé en 1894 comme étant « connu à Cette pour un anarchiste peu dangereux » (fiche établie par la sûreté générale de la ville de Montpellier, avec photo). Il avait la passion d’écrire en occitan et fut notamment l’auteur en 1905 du texte « una séença a la borsa plata » (Fonds de la médiathèque F. Mitterrand de Sète) écrite dans un occitan très francisé et mettant en scène des délégués syndicaux réunis à la Bourse du travail de Sète et faisant part de leurs difficultés à faire rentrer l’argent des cotisations. La pièce présente des personnages réels.

Malade, Pascal Verdale fut recueilli par sa sœur, institutrice à Sète. Il résidait toujours à Sète en 1911.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154380, notice VERDALE Jean Baptiste, Pascal [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, Marianne Enckell, version mise en ligne le 12 avril 2014, dernière modification le 4 mars 2018.

Par Rolf Dupuy, Marianne Enckell

SOURCES : Recherches d’Alain Camélio (transmis par CIRA Lausanne) – Note de Rolf Dupuy.

Version imprimable Signaler un complément