SCHEUER Georg [dit Georges, Armand Gaston, Martin Bucher] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né à Vienne (Autriche) le 8 décembre 1915, mort dans la même ville le 15 septembre 1996. Oppositionnel de gauche, trotskyste, résistant en France, il rejoignit pendant quelques années le mouvement anarchiste.

Un des fondateurs de l’opposition de gauche Revolutionäre Kommunisten Oesterreichs, Georg Scheuer se réfugia d’abord à Prague puis émigra en France en 1938. Délégué autrichien à la fondation de la IVe Internationale en 1938. Il participa à la Résistance avec les Revolutionäre Kommunisten Deutschlands (RKD).

Après la guerre, sa critique du trotskysme le fit se rapprocher des anarchistes : il écrivit de nombreux articles dans le Libertaire de 1946 à 1951 (sur l’Allemagne et l’Autriche en particulier). Il polémiqua notamment avec André Prudhommeaux* dans le bulletin intérieur de la FA Le Lien.

Rédacteur à l’AFP, auteur de plusieurs ouvrages. il retourna en Autriche après sa retraite.

Pour une biographie plus complète, voir la notice de Philippe Bourrinet dans le DBMOMS.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154372, notice SCHEUER Georg [dit Georges, Armand Gaston, Martin Bucher] [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 21 avril 2014, dernière modification le 7 mars 2015.

Par Marianne Enckell

ŒUVRE : Seuls les fous n’ont pas peur, Paris, Syllepse, 2002 (éd. all., 1991).

SOURCES : Notice de Philippe Bourrinet, DBMOF — Georg Scheuer Papers, IISG Amsterdam — Fabrice Magnone, Le Libertaire (1917-1956), Autopsie d’un organe anarchiste, pour la liste des articles — Georges Fontenis, Changer le monde : Histoire du mouvement communiste libertaire, 1945-1997, Toulouse, Le Coquelicot, 2000.

Version imprimable Signaler un complément