MANHÈS Gustave [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 10 décembre 1880 à Paris 12e ; ouvrier ferblantier puis ajusteur ; anarchiste.

Fils de débitants en vins, Gustave Manhès était apprenti ferblantier quand il fut arrêté le 28 novembre 1895, pour « outrage et rébellion », lors du départ des conscrits envoyés aux compagnies de discipline. Il bénéficia d’un non-lieu le 14 décembre 1895.

Le 29 novembre 1906, il épousa Sophie Jean à Paris 2e. Il allait avoir trois enfants avec elle.

Le 13 juillet 1911 au soir, Gustave Manhès fut arrêté à Choisy-le-Roi par la police qui enquêtait sur des opérations de sabotage des fils télégraphiques sur la ligne Paris-Orléans. On découvrit dans ses poches des « papillons » syndicalistes et anarchistes et, lors de la perquisition à son domicile, 4, rue de Charonne à Choisy-le-Roi, de nombreuses brochures anarchistes et un portrait de Bakounine.

Il passa en procès aux assises le 20 septembre 1911 et fut défendu par Me Pierre Laval, qui obtint son acquittement.

En avril 1914, il s’installa 48, rue Trousseau, à Paris 11e.

À la déclaration de guerre, il fut incorporé dans le 104e puis au 89e régiment territorial d’infanterie. En août 1915, il fut mis en sursis d’appel et affecté comme ouvrier à la Société des moteurs Salmson, à Billancourt. En octobre 1915, il s’installa 130, rue d’Aguesseau, à Boulogne.

Le 10 juillet 1916, il fut renvoyé de la maison Salmson parce qu’il incitait ses collègues à ralentir la production, arguant que le salaire était trop faible. Le 17 juillet, il fut embauché à la maison Blum, à Suresnes. Le même jour, il renouvela son abonnement au journal pacifiste Ce qu’il faut dire (voir Sébastien Faure).

Après guerre, Gustave Manhès milita au groupe de Boulogne-Billancourt de l’Union anarchiste jusqu’en 1924.

Le 1er mai 1931, il s’installa au 34, avenue des Moulineaux, à Billancourt. Il était alors ouvrier ajusteur et, selon la police n’attirait plus l’attention sur lui.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154336, notice MANHÈS Gustave [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 21 avril 2014, dernière modification le 21 avril 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : AN F7/13053 — Arch PPo GA/M6 — Le Matin du 15 juillet 1911 — Le Libertaire du 28 septembre 1911 — L’Humanité du 21 septembre 1911.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément