Né le 5 juillet 1897 à Toulouse, mort à Mauthausen le 12 septembre 1944. Maître-imprimeur, anarchiste.

Raoul Lion, fils de Jean-Louis Lion*, typographe, et d’Anne Durand, casquettière, travaillait avec son frère aîné Henri dans l’imprimerie Lion & Fils fondée par son père. Il se maria le 23 décembre 1921 à Decazeville avec Marie Soulier.
Son activité politique se confondit jusqu’au bout avec celle de son frère Antonin Lion*.
Actifs dans la Résistance, ils furent tous deux arrêtés par la Gestapo le 5 février 1944 dans leur imprimerie et transférés le 24 février à Paris. Déporté le 22 mars 1944 de Compiègne à Mauthausen, Raoul Lion fut gazé à Hartheim le 12 septembre 1944, neuf jours avant son frère.
À la Libération, la place Dupuy à Toulouse fut rebaptisée place des Frères-Lion.

SOURCES : Bulletin du CIRA, Marseille, n°21/22, 1984 — Sylvie Knoerr-Saulière, Francis Kaigre, Jean-René Saulière dit André Arru : un individualiste solidaire, 1911-1999, Amis d’André Arru-Libre pensée autonome des Bouches-du-Rhône, 2004 — A. Tellez, La Red de evasion del grupo Ponzan…, op. cit. — René Bianco, "Un siècle de presse…", op. cit — AD de Haute-Garonne — Anne Thouzet, Gilles Bernard, La Haute-Garonne à travers ses archives, La Seconde Guerre mondiale, 1997. Fondation pour la mémoire de la déportation, Livre-Mémorial des déportés de France.

Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

Version imprimable de cet article Version imprimable