METGE Marius [Dictionnaire des anarchistes]

Par Anne Steiner

Né le 7 juillet 1890 au Theil en Ardèche, mort en Guyane en 1933, cuisinier, illégaliste.

Marius Metge (1912)
Marius Metge (1912)
DR

Orphelin élevé par sa grand-mère qui exerçait la profession de sage femme au Theil en Ardèche, Marius Metge apprit le métier de cuisinier. Il arriva à Paris en 1910 et travailla pour la cantine du 12e bataillon.

Anarchiste de conviction, il s’enfuit en Belgique pour ne pas accomplir son service militaire. Là il fit la connaissance d’autres insoumis français dont Octave Garnier * et se lia d’amitié avec Édouard Carouy. De retour en France en 1911, il s’installa à Romainville et fréquenta le siège de l’anarchie. Sa compagne était alors une jeune domestique bretonne nommée Barbe Le Clerc*.

Il ne travaillait plus et vivait en partie de l’illégalisme, montant des opérations avec Garnier, Carouy et d’autres. Carouy et lui furent accusés d’avoir assassiné deux vieillards à Thiais le 2 janvier 1912, ce qu’ils nièrent toujours. Metge fut jugé pour ce crime dans le cadre de l’affaire Bonnot et condamné aux travaux forcés à perpétuité en février 1913. Les doutes quant à sa participation à l’assassinat proprement dit étaient assez importants pour qu’il échappe à la peine capitale malgré l’horreur du crime. Barbe, accusée de recel, fut acquittée.
Après plusieurs années de bagne, Metge devint cuisinier du gouverneur de Guyane. Il est mort en relégation en 1933 dans des circonstances mal connues.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154196, notice METGE Marius [Dictionnaire des anarchistes] par Anne Steiner, version mise en ligne le 31 mars 2014, dernière modification le 3 janvier 2018.

Par Anne Steiner

Marius Metge (1912)
Marius Metge (1912)
DR
Metge, dans Détective, n0 155, 1931

SOURCES : archives PPo EA 140 ;Ea 141, affaire Bonnot.

Version imprimable Signaler un complément