LENORMAND Jean, Marie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Né le 1er novembre 1892 à Villers-en-Vexin (Eure). Camelot, militant de la FRC-FCA.

Jean Lenormand (les registres de police l’orthographient par erreur Le Normand) était camelot et habita au 48, rue Curial, puis au 3, rue de Tanger, à Paris 19e. Militant à la Fédération révolutionnaire communiste (FRC), il appartenait au groupe du XIXe arrondissement.

Durant le premier semestre 1912, il appartint aux « Bakounistes », le service d’ordre de la FRC, qui à l’été 1912 se rebaptisa Fédération communiste anarchiste.

En 1913 il était secrétaire des « Conscrits anarchistes ». La police le tenait pour responsable, avec Claude Content*, Albert Vigneau* et Albert Togny* de la distribution de tracts appelant à l’insoumission.

À partir de novembre 1913, il fut gérant du Libertaire.

Exempté de service militaire, il fut maintenu dans cette situation par un conseil de révision le 24 octobre 1914 et le demeurait en février 1916.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154183, notice LENORMAND Jean, Marie [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 19 avril 2014, dernière modification le 19 avril 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : AN F7/13053 — Arch. PPo BA/1513 – René Bianco, Cent ans de presse… op. cit.

Version imprimable Signaler un complément