APOSTOLIDES Nicolas [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né en Grèce, mort à Paris le 4 novembre 1968. Membre des relations internationales de la FA dans les années 1950-1960.

Né au début du 20e siècle, Nicolas Apostolides avait commencé à militer en Grèce d’abord dans le mouvement socialiste puis dans le mouvement anarchiste. Exilé en France, il était dans les années 1950 membre de la Fédération anarchiste et s’occupait plus particulièrement des relations internationales. Il poursuivit ensuite ses activités puisque dès 1966 il participa aux travaux préparatoires du Congrès international anarchiste qui se réunit en août 1968 à Carrare (Italie) et où il intervint comme délégué du mouvement libertaire grec. Il était l’auteur des divers rapports publiés sur le mouvement grec dans le Bulletin de la Commission Préparatoire de Congrès International de Fédérations Anarchistes (CIFA) (Paris, n°1 septembre 1966 à n°11, août 1968).

Peu avant son décès, survenu le 4 novembre 1968 dans la chambre de l’hôtel meublé de Belleville où il habitait, Nicolas Apostolides projetait de réaliser, avec d’autres militants grecs exilés (en particulier à Bordeaux) la parution d’un périodique libertaire en langue grecque.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154100, notice APOSTOLIDES Nicolas [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 19 avril 2014, dernière modification le 19 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : R. Bianco, "Un siècle de presse..." — Bulletin CIFA, années 1966-1968 — décès annoncé dans le Monde Libertaire, n°146, décembre 1968.

Version imprimable Signaler un complément