ANDRÉ Yvonne [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Militante anarchiste et antimilitariste.

Anarchiste, Yvonne André milita en 1912-1913 au sein du Comité féminin contre la loi Berry-Millerand, les bagnes militaires et toutes les iniquités sociales (voir Thérèse Taugourdeau).

Elle intervint au nom du comité, le 14 mars 1913, à la tribune d’un meeting commun de la FCA et de la Jeunesse syndicaliste des Terrassiers de la Seine.

Elle prit également la parole le 5 mai 1913 aux Sociétés-savantes, lors d’un meeting organisé par la FCA et présidé par Émile Rousset contre la venue du roi d’Espagne Alphonse XIII à Paris. Le meeting attira 1.200 auditeurs.

Elle signa, dans le Libertaire du 3 mai 1913, un article titré « Que les femmes se lèvent », et stipulant que, plus exploitées que les hommes, les femmes se devaient d’être à leur côté dans la lutte de classe.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154098, notice ANDRÉ Yvonne [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 11 avril 2014, dernière modification le 21 mai 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Arch. PPo. BA/1513 ; Madeleine Guilbert, Les Femmes et l’organisation syndicale avant 1914, CNRS Éditeur, 1966.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément