BRIÈRE Émile

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 30 juillet 1906 à Maisons-Laffitte (Seine-et-Oise). Ouvrier monteur en chauffage, militant de l’Union anarchiste et de la CNTF.

Secrétaire du groupe anarchiste des Lilas où il demeurait 45 sente des Epinettes, Émile Brière, marié, ouvrier monteur en chauffage syndiqué, participa à ce titre au congrès de l’Union anarchiste (UA) qui se tint à Paris, 20-21 mai 1934, ainsi qu’à ceux des 12-13 avril 1936 et 29 octobre-1er novembre 1937 qui eurent lieu également à Paris. Il y fut, chaque fois, élu membre de la commission administrative à laquelle il appartenait encore en 1939 (voir R. Frémont). Pendant l’Occupation, unn rapport de police signalait qu’il était absent de son domicile du 37 rue Floréal aux Lilas depuis le début 1941.

En 1950 il habitait 5 rue Pasteur à Paris 11 et figurait toujours sur la liste des domiciles anarchistes à surveiller. Il était en 1952 le secrétaire adjoint du syndicat industriel des métaux de la CNTF dont les autres membres du bureau étaient Ottie (secrétaire général) et G. Yvernel (trésorier).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154018, notice BRIÈRE Émile par Notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 18 avril 2014, dernière modification le 16 décembre 2018.

Par Notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. PPo. cartons 49 et 50 — Libertaire, année 1934 — Appo BA 1899 (rapport du 2 août 1941) & 1900 — Combat Syndicaliste, année 1952.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément