LEDRAPPIER Albert [dit Vuacheux] [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Né le 5 mars 1885 à Paris, mort le 26 octobre 1966. Typographe ; correcteur ; militant syndicaliste libertaire.

Né dans une famille de dix enfants dont le père était mécanicen aux chemins de fer, Albert Ledrappier était ouvrier typographe et militant syndicaliste libertaire. Au printemps 1914, après avoir été appelé à une période d’instruction militaire, il s’insoumit et gagna la Suisse où il allait s’installer avec sa compagne Madeleine Delacroix.

Quelques mois plus tard, la guerre éclatait et il y publiait la revue pacifiste L’Aube ; il dut, après des poursuites, se réfugier en Italie. Quand ce dernier pays entra à son tour en guerre, il retourna en Suisse où il travailla comme typographe à Genève et fut l’administrateur de la revue pacifiste Les tablettes (Genève, 27 numéros d’octobre 1916 à janvier 1919) éditée par Claude Le Maguet (Jean Salives*) et illustrée par Franz Masereel, dont la gérante était Cécile Noverraz.

L’activité de Ledrappier lui valut d’être arrêté en 1919 pour "troubles à la paix publique" et d’être expulsé en Allemagne. Il revint ensuite en France muni des papiers du compagnon Vuacheux, sous l’identité duquel il allait vivre jusqu’à la presciption de son insoumission. Il travailla à la Cootypographie de Courbevoie. Le 1er septembre 1935 il fut admis au syndicat CGT des correcteurs dont il fut membre du comité syndical en 1941. Il traduisit de l’italien La Société sans Etat de Giovanna Berneri*, publié en 1947.

Décédé le 26 octobre 1966 à Cachan, Albert Ledrappier a été incinéré au Père Lachaise le 31 octobre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154011, notice LEDRAPPIER Albert [dit Vuacheux] [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 11 avril 2014, dernière modification le 17 janvier 2019.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : M. Devaldès, Anthologie des écrivains réfractaires de langue française, Paris, 1927. — R. Bianco, "Un siècle de presse anarchiste", op. cit. — Y. Blondeau, Le Syndicat des correcteurs, op. cit.Bulletin des correcteurs, février 1967. — Arch. de l’Etat de Genève, Service de la police administrative et judiciaire.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément