FOURNIER Clément, Alexandre, Henri [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Sylvain Boulouque et Rolf Dupuy

Né le 8 mars 1904 à Paris, XVII, mort le 2 mars 1969 à Bobigny (Seine-Saint-Denis) ; comptable. ; militant anarchiste (UA & FA) et responsable aux relations internationales en région parisienne.

Né à Paris dans une famille libertaire, Clément Fournier militait à l’Union Anarchiste dont il fut élu secrétaire au congrès de Paris les 20-21 mai 1934. Il militait également au sein de la Ligue Internationale des Combattants de la Paix (LICP) créée en 1931 et dont en 1938 il était le secrétaire de la section de Sartrouville ; en février il fit acte de candidature au comité directeur de cette organisation en prévision de son congrès annuel (Arras, 17-18 avril 1938).

Après la guerre il habitait 261 faubourg St Martin, X° (jusqu’en 1958 où il déménagea à Aubervilliers), collabora au journal de Louis Louvet Ce Qu’il faut Dire (Paris, 60 numéros de décembre 1944 à novembre 1948) puis milita à la Fédération anarchiste (FA) reconstituée autour de Maurice Joyeux* lors du congrès tenu les 25-27 décembre 1953 auquel il participa avec sa compagne Blanche Brisset.

Nommé membre du Secrétariat provisoire aux relations internationales (SPRI), Fournier fit ensuite partie de la Commission des Relations internationales anarchistes (CRIA) constituée lors d’une conférence européenne à Paris en mai 1948 et dont les principaux animateurs furent Ildefonso Gonzalez, Renée Lamberet* et André Prudhommeaux*. Il fut le responsable du Bulletin CRIA (Paris, au moins 32 numéros de juillet 1950 à l’été 1956) ainsi que du Bulletin de la Commission Internationale pro-Congresso (Paris, au moins 9 numéros de décembre 1954 à mai 1959) tout en assumant le secrétariat aux relations internationales de la FA. En compagnie d’André Prudhommeaux, il représenta la FA au congrès anarchiste international de Londres du 25 juillet au 1 août 1958 où la CRIA fut dissoute et remplacé par la Commission anarchiste internationale (CIA) sous la responsabilité de Giovanni Baldelli (dit John Gill). En 1957 il avait été nommé trésorier de la FA et assumait l’administration du Bulletin intérieur de l’organisation. La secrétaire du comité de relations de la FA était alors Pierrette Martinez.

Fournier fut le fondateur en juin 1961 du groupe des amitiés internationales – avec Pierre Blachier*, Tomas Ibañez*, Marc Prévotel*, Elisée Georgev*, Gérard Schaafs et Michel Lazarski –, qui deviendra plus tard le Groupe des liaisons internationales (dissous au congrès de Bordeaux de la FA les 13-15 mai 1967).

En 1966-67 il était l’administrateur du Bulletin Européen des Jeunes Anarchistes (Paris, 5 numéros d’octobre 1966 à 1967) publié par le Comité de liaison des Jeuneses anarchistes (CLJA) ; le CLJA organisa à Paris à Pâques 1967 une rencontre européenne de jeunesses libertaires à laquelle participèrent des délégués d’Angleterre (7 groupes), Belgique (1 groupe), Espagne (Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires FIJL), France (14 groupes), Hollande (1 groupe), Italie (5 groupes et la FAGI) et Suède (1 groupe).

Clément Fournier collabora ensuite avec Guy Malouvier aux préparatifs du Congrès International Anarchiste qui se tint à Carrare en septembre 1968. "L’un de ses derniers projets auquel il avait longtemps travaillé, sans jamais parvenir à le réaliser…, était la création d’une revue internationale du mouvement anarchiste", témoignait G. Malouvier qui ajoutait "Son intransigeance, ses propos incisifs, dissimulaient une sensibilité vive, alliée à une lucidité profonde. Ni son âge, ni sa maladie, ni les nombreuses désillusions n’avaient altéré sa volonté libertaire. Il milita jusqu’à ce que son corps le trahisse".

Clément Fournier, décédé à l’hôpital franco musulman de Bobigny le 2 mars 1969, a fait don de son corps à la faculté de médecine de Paris.

Une grande partie des archives du SPRI et de la CRIA a été déposée au CIRA de Lausanne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article153973, notice FOURNIER Clément, Alexandre, Henri [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Sylvain Boulouque et Rolf Dupuy, version mise en ligne le 7 avril 2014, dernière modification le 8 février 2017.

Par Jean Maitron, notice complétée par Sylvain Boulouque et Rolf Dupuy

SOURCES : Le Barrage, n°123, 3 février 1938 — Le Monde Libertaire, n°150, avril 1969 (nécrologie de Malouvier)— Notes de M.Dreyfus — Etat civil de Bobigny 23 mai 1984 — R. Bianco, "Un siècle de presse…", op. cit. — Lettre de Marc Prévotel, 22 mars 1999 — Arch. CIRA Lausanne, Fonds CRIA.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément