COUANAULT Constant, Émile, Marie [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy et Daniel Vidal

Né 6 mars 1903 à Fougères (Ille et Vilaine) ; ouvrier des cuirs et peaux ; militant de la CGTSR à Paris.

Ouvrier des cuirs et peaux dans la région parisienne, Constant Couanault demeurait 106 rue Saint Maur à Paris XI. Au V° Congrès de la CGTSR, en septembre 1934, il fut nommé secrétaire adjoint de cette organisation dont il allait être jusqu’en 1939 un des principaux dirigeants.

Il participa avec Pierre Besnard* aux travaux de réorganisation de la Confédérarion en 1936. Militant au syndicat de la chaussure, il était en 1937 responsable du Bulletin Fédéral Des Cuirs et Peaux CGTSR et membre de la Commission exécutive de la 4° Union régionale (Paris). En 1937, il était délégué par la CGTSR pour effectuer un voyage en Espagne (9 au 12 décembre) dont il fit le compte rendu dans le Combat Syndicaliste (n°190, 8 janvier au n°198, 5 mars 1937). Il constatait qu’en Aragon "toute l’action est impulsée par la CNT-FAI qui font montre du véritable esprit révolutionnaire et qu’elles sont combattues dans leurs tentatives d’expropriation par des organisations qui se prétendent prolétaires et révolutionnaires".

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il aida ses voisins juifs notamment en prenant en charge leurs enfants.

Dans les années 1950, son domicile de la rue Saint Maur figurait toujours sur les listes de domiciles à surveiller par la police.

Son nom est parfois orthographié Couasnault.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article153875, notice COUANAULT Constant, Émile, Marie [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy et Daniel Vidal, version mise en ligne le 4 avril 2014, dernière modification le 15 mars 2017.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy et Daniel Vidal

SOURCES : Appo 50 — S.Jospin, « La CGTSR… », op. cit. — APpo BA 1900 — D. Berry, "French anarchists...", op. cit. — Note de M. Enckell — Ivan Jablonka, Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus, Paris, Seuil, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément