BERNHART V. [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né vers 1851 ; militant anarchiste parisien ; administrateur de l’organe anarchiste Le Ça ira.

V. Bernhart, qui demeurait 52 rue du Chemin Vert, fut à partir du numéro 9 (16 décembre 1888), le rédacteur administrateur de l’organe anarchiste Le Ça ira (Paris, 10 numéros du 27 mai 1888 au 13 janvier 1889) où il avait remplacé Constant Martin* et auquel collaborèrent entre autres Charles Malato*, Emile Pouget* et Tennevin*. En septembre 1888 Le ça ira fonda une société anonyme à capital variable qui, en vue de la création d’un quotidien anarchiste, devait émettre 10.000 obligations de 5 francs. Bien que l’idée fût bien acceuillie notamment à Bordeaux, Nîmes, Lyon et Vienne, le projet dut être abandonné après les poursuites engagées devant la Cour d’assises contre les responsables du journal (cf. n°10, article Silence aux pauvres).

V. Bernhart fut par la suite l’un des signataires – avec Cabot*, Coudry, Courtois*, Duffour, Millet*, Paul Reclus*, Siguret et Tortelier* – d’un appel en faveur de la création d’un quotidien libertaire paru dans La Révolte du 31 août 1890.

Il y a vraisemblablement identité avec Victor Bernard (ou Berhnard), né à Paris vers 1851, ouvrier coupeur fiché comme anarchiste le 28 février 1894 et apparaissant dans le fichier Bertillon.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article153813, notice BERNHART V. [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 4 avril 2014, dernière modification le 4 avril 2014.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : La Révolte, 31 août 1890. — R. Bianco, « Un siècle de presse anarchiste… », op. cit. — Fichier Bertillon — Note de M. Enckell.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément