GUALBERT Henri [Dictionnaire des anarchistes]

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

Né vers 1869. Ouvrier frappeur, militant anarchiste dans les Ardennes.

Abonné au Père Peinard et à La Révolte, Henri Gualbert était au début des années 1890 membre du groupe anarchiste de Nouzonville (Ardennes) qui était en relation avec le groupe Sans Patrie de Charleville. Le 21 novembre 1893 il était l’objet d’une perquisition par la police qui ne saisissait que quelques brochures. L’année suivante il fut l’objet de nouvelles perquisitions le 1er janvier et le 21 juin 1894.

Cette même année, lors des élections, il placarda à Nouzonville l’affiche suivante : « Travailleurs, ne votez pas, préparez la grève générale, vive la Révolution, Vive l’Anarchie ! Le candidat pour la forme. Gualbert ».

En 1897, membre du groupe Les Libertaires de Nouzon qui se réunissait chez Emile Roger*, il était le correspondant local du Libertaire et en 1904 était le responsable de l’organisation du mouvement anarchiste communiste de la région. Il fréquentait régulièrement depuis 1903 la colonie libertaire L’essai fondée à Aiglemont par Fortuné Henry* et regroupant une dizaine de compagnons et où il s’y installa définitivement par la suite, sans doute jusqu’à la fin de l’expérience en 1909.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article153652, notice GUALBERT Henri [Dictionnaire des anarchistes] par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 29 mars 2014, dernière modification le 29 mars 2014.

Par Jean Maitron, notice complétée par Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Nat. F7/12497, 12506 à 12509 (recherches de M Vuarnet) – J. Maitron, Histoire du mouvement anarchiste…Libertaire, année 1904.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément