SEKKAL Tedjini [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né en 1912 à Tlemcen ; tailleur ; initiateur de l’ENA à Tlemcen ; militant entre PPA et PCA.

Tedjini Sekkal a une double instruction en français et en arabe, niveau brevet dit-il, Il est un bon témoin de la cohabitation ou de la confusion, maintenue à Tlemcen entre appartenance à l’ENA et militantisme communiste (voir les frères Badsi*). De 1931 à 1936, les mêmes jeunes militants dont lui, diffusent El Ouma, journal de Messali* et se retrouvent dans des réunions de cellules dites communistes.

A vingt-ans, T. Sekkal avait gagné la France et revient de Paris vers 1934-1935 ; à Tlemcen, il appartient ainsi au premier noyau des "Etoilistes" (ENA) participant aux débuts du mouvement de Front populaire. Même pour les militants de Tlemcen, Messali est loin. Il fait encore un séjour à Paris en 1937, assistant à la naissance du PPA.

Après guerre, à Tlemcen, il se tient toujours dans la mouvance du PPA. Ne comprenant pas la précipitation vers “une tentative de lutte armée”. il s’oriente vers l’activité des cercles d’éducation et des manifestations culturelles, alors que continuent les passages de communistes au PPA en 1945-1946, et à l’inverse, d’adhérents du MTLD au PCA en 1951-1952.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article152266, notice SEKKAL Tedjini [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 12 janvier 2014, dernière modification le 11 janvier 2014.

Par René Gallissot

SOURCES : Notes d’entretiens de Tedjini Sekkal avec A. Taleb-Bendiab. – Notes d’Omar Carlier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément