RIPOLL Jean [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Maçon à Alger (Algérie) ; anarcho-syndicaliste ; syndicaliste CGTU partisan d’une CGT algérienne.

Arrêté lors des grèves de 1920, maçon, anarcho-syndicaliste, Jean Ripoll milite ensuite à la CGTU. Dans le mensuel anarchiste Le Flambeau du 1er février 1925, il propose la création d’une Confédération algérienne du travail sur le mode de la CGT tunisienne de l’époque.

Après le débarquement allié du 8 novembre 1942, lors de la reconstitution de la CGT, un Jean Ripoll figure au bureau de l’Union CGT d’Alger, puis se retire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article152094, notice RIPOLL Jean [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 7 janvier 2014, dernière modification le 7 janvier 2014.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCES : Arch. Wilaya d’Alger. — Le Flambeau, 1923-1926.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément