PONS André [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Docker puis traminot ; syndicaliste d’Oran (Algérie).

Syndicaliste des dockers du port d’Oran, André Pons est condamné en 1919 à un mois de prison pour fait de grève. En 1923 il est assesseur de la section syndicale des tramways électriques d’Oran, affiliée probablement à la CGT. En 1924, un André Pons (est-ce le même ?) est cheminot à Alger et militant de la CGTU.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article151974, notice PONS André [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 6 janvier 2014, dernière modification le 6 janvier 2014.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCES : Arch. Wilaya Oran. — La Lutte Sociale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément