HADJ Hamou [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Instituteur « indigène », membre du SNI et de la SFIO.

À la sortie de l’École normale d’Instituteurs de la Bouzaréah (Alger), Hadj Hamou (les deux termes peuvent constituer son nom ; dans ce cas on ignore le prénom) fait partie du bureau de l’Association des instituteurs d’origine indigène (qui avaient un statut inférieur) dès sa création en 1910. Il est aussi adhérent du Syndicat national (français) des Instituteurs. En 1930, il participe au Congrès de la Ligue des droits de l’homme ; la section française fait des adhésions nombreuses parmi les instituteurs socialistes. H. Hadj est membre de la SFIO.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article151820, notice HADJ Hamou [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 1er janvier 2014, dernière modification le 1er janvier 2014.

Par René Gallissot

SOURCE : Note transmise par M. Farès (1997).

Version imprimable Signaler un complément