BENANOUNE Ali ou BENAOUNE [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 11 janvier 1904 à Palestro (Lakhdaria) ; émigré en France, ouvrier en région lyonnaise ; co-fondateur de l’Association des travailleurs algériens de Lyon, adhérent à l’ENA puis au PPA de Messali* ; revenu à Alger, emprisonné en 1939.

Arrivé en France en 1924, Ali Benanoune habite à Lyon en travaillant comme ouvrier dans différentes entreprises métallurgiques de la région. En 1933 avec Mohamed Bedek*, il fonde l’Association des travailleurs algériens de Lyon qui adhère à l’ENA au moment donc où Messali* en fait une organisation politique indépendante du PC. En 1934, il est secrétaire de la section de l’ENA de Lyon. Il accueille Messali* à Lyon et l’accompagne à Saint-Étienne le 6 septembre 1934 pour y installer une section de l’organisation.

Le 1er septmbre 1937, il est de retour en Algérie, s’installe à Maison Carrée (El Harrach) et particpe à la mise en place en Algérie du parti messaliste, le PPA ; il est le responsable de la section locale. Arrêté en 1939, il sera condamné le 17 mars 1941 par le tribunal militaire d’Alger à neuf ans de travaux forcés, vingt ans d’interdiction de séjour et à la perte des droits civiques. Il est cité sous le nom de Benaoune et donné pour être né le 11 huin 1904dans l’ouvrage d’Achour Cheurfi, La classe politique algérienne de 1900 à nos jours, Casbah-éditions, Alger, 2001.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article151526, notice BENANOUNE Ali ou BENAOUNE [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 25 décembre 2013, dernière modification le 25 décembre 2013.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. d’Outre mer, Aix-en-Provence, 9H47. — Mémoires de Messali, inédit, cahier n°10. — B. Stora, Dictionnaire biographique des nationalistes algériens, op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément