MAZOUZI Mohamed Boucif [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Né le 12 janvier 1897 à Oran (Algérie) ; responsable au port d’Oran d’une mutuelle ; permanent de la CGT réunifiée.

Mohamed Boucif Mazouzi était le fils de M’Barek Benmazouz, né à Mosteganem et portefaix, et de Bederina Lahcène, sans profession.

En août 1923, il fut élu contrôleur de la Société de secours mutuel des dockers indigènes du port d’Oran. Cette association créée par des notables musulmans, sans être liée aux syndicats, est proche de la CGT réformiste en rivalité avec la CGTU. Cette mutuelle ayant cessé de fonctionner, au cours d’une assemblée générale des dockers le 21 décembre 1936, M. Mazouzi propose la création d’une nouvelle caisse de secours. De 1936 à 1939, il est délégué des dockers et membre de la commission paritaire du port ; en 1937, il devient permanent syndical de la CGT.

En avril 1941, il est délégué à la Commission mixte de délivrance des permis d’accès au port ; il en est exclu en mai pour son attitude « au point de vue national » ; on ne voit pas très bien ce que cela signifie sous le régime de Vichy ; national veut dire français. Manque de zèle ? En tout cas, le 15 mai 1941, il devient assesseur au bureau du conseil d’administration de la Bourse du travail d’Oran.

Il se maria le 3 juin 1931 à Oran avec Yamina [Mahouf].

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article151388, notice MAZOUZI Mohamed Boucif [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 23 décembre 2013, dernière modification le 23 décembre 2013.

Par René Gallissot

SOURCES : Rapport de police du 14 mai 1941, cité dans H. TouatiDictionnaire biographique du mouvement ouvrier d’Oranie, op.cit. — Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, Etat civil d’Oran (retranscrit par Louis Botella).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément