COISPINE Robert, Charles

Par Philippe Lecler

Né le 25 mars 1908 à Charleville (Ardennes), fusillé par condamnation le 17 février 1944 à Mézières (Ardennes) ; mécanicien ; résistant au sein de l’Organisation civile et militaire (OCM).

Comme René Bouré, Robert Coispine, célibataire, exerçait la profession de mécanicien dans son village de Montcy-Saint-Pierre (Ardennes). Engagé dans le mouvement OCM, il en devint l’un des principaux agents des « Unités de combat et de renseignements » sous le pseudonyme de Noguet, sous les ordres de Georges Poirier.
Il fut arrêté par la Sipo-SD le 17 novembre 1943 à Grandpré (Ardennes) pour « activité anti-allemande » et condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Charleville (FK 684) le 27 janvier 1944 pour détention d’armes et espionnage. Il a été fusillé le 17 février 1944 sur le plateau de Berthaucourt à Mézières.
Son nom est inscrit sur le mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières.
Une rue de Montcy-Saint-Pierre porte son nom.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article151255, notice COISPINE Robert, Charles par Philippe Lecler, version mise en ligne le 30 mars 2015, dernière modification le 11 mars 2017.

Par Philippe Lecler

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Philippe Lecler, Le temps des partisans, Langres, Éd. D. Guéniot, 2009.

Version imprimable Signaler un complément