HAUCHAMP Charles, Prosper

Par Didier Bigorgne

Né le 11 mars 1893 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), mort le 9 août 1966 à Charleville-Mézières (Ardennes) ; ouvrier métallurgiste ; combattant de la guerre 1914-1918 ; syndicaliste CGT des Ardennes.

Charles Hauchamp exerçait le métier de mécanicien. Pendant la Première Guerre mondiale, il servit dans la marine, en qualité de chauffeur de chaudières. Matelot 2ème classe à Saint-Mälo, il combattit les Allemands en mer du 2 mars au 18 novembre 1917. Démobilisé le 8 août 1919, il fut titulaire de la croix de guerre 1914-1918. Le 20 mars 1920, il épousa Yvonne Marguerite Aline Lecerf, sans profession, à Mouzon (Ardennes).

En 1923, Charles Hauchamp fut embauché à l’usine La Manestamp de Charleville ; Il y travailla pendant trente-cinq ans, jusqu’à son départ à la retraite en 1958.

Membre du syndicat des Métaux de Charleville, Charles Hauchamp siégea à la commission exécutive de l’UD-CGT des Ardennes du 1er mars 1953 au 20 décembre 1959. Après une première candidature sans succès aux élections du 8 juin 1950, il fut administrateur CGT de la Caisse primaire de Sécurité sociale des Ardennes de 1956 à 1962. À cette date, il collaborait aussi au service juridique de l’UD-CGT. Il fit partie du comité de parrainage des listes CGT pour les élections du 13 décembre 1962 à la Caisse primaire de sécurité sociale et à la Caisse d’allocations familiales des Ardennes, en qualité de secrétaire de la section des vieux Travailleurs de Charleviile.

À chaque élection municipale, de 1947 à 1965, Charles Hauchamp fut candidat sur la liste du Parti communiste à Charleville.

Ses obsèques furent suivis par une foule importante en août 1966.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article150665, notice HAUCHAMP Charles, Prosper par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 29 novembre 2013, dernière modification le 28 août 2019.

Par Didier Bigorgne

SOURCES : L’Ardenne syndicale, 1953 à 1962 ; août-septembre 1966. — Liberté, 17 juin 1950. — Presse locale. — État civil de Levallois-Perret, de Mouzon et de Charleville-Mézières.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément