BONCIANI Alfredo, dit GRANDI

Par Philippe Bourrinet

Né en 1905 à Florence (Italie)  ; mécanicien, communiste, réfugié en URSS en 1929, kominternien ; opposant « trotsko-bordiguiste » ; assassiné en décembre 1933 à Moscou par trois staliniens italiens.

Né à Florence, mécanicien, membre du PCI clandestin en Italie, Alfredo Bonciani semble avoir émigré en URSS en 1929, à l’instigation de la direction de son parti. Il aurait été « exfiltré » pour avoir avec deux autres membres de son parti supprimé un « espion fasciste ». Il fréquenta l’École internationale Lénine, puis la KUNMZ (Université communiste des minorités nationales d’Occident). Marié, il avait laissé une fille en Italie. Comme Luigi Calligaris, il travailla à l’usine de tampons à la sphère « Kaganovitch » à Moscou, centre connu des oppositions de gauche.

Au cours de l’année 1933, il fut expulsé du parti sous l’accusation de « trotskysme », en raison de sa participation au cercle de la gauche communiste animé par Arnaldo Silva et Calligaris*. Il avait alors demandé aux dirigeants du PCI à Moscou de favoriser son départ d’URSS. Sans réponse, il se rendit à l’ambassade italienne de Moscou et demanda à être rapatrié. Sans succès non plus. Le 10 décembre 1933, il fut convoqué à l’Hôtel Krasnii Mayak (« Le Nouveau phare ») par trois staliniens italiens : Giovanni Bertoni (1906-1964), appelé à un « brillant avenir » de lieutenant-colonel de l’OGPU en Espagne et en Uruguay, Anselmo « Pera » et Luigi Capanna (1884-1938 ?). Ceux-ci le tabassèrent au point qu’il mourut cinq jours plus tard à l’hôpital. Cet assassinat déguisé, connu de toute la communauté italienne, était un clair avertissement à tous ceux qui voulaient vite quitter « la patrie du socialisme ».

Les assassins, « jugés », furent condamnés à quatre années de prison et libérés trois mois plus tard. Giovanni Bertoni, pour « services rendus », fut envoyé se reposer en sanatorium en Crimée et promu agent du GPU.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article150223, notice BONCIANI Alfredo, dit GRANDI par Philippe Bourrinet, version mise en ligne le 13 novembre 2013, dernière modification le 13 novembre 2013.

Par Philippe Bourrinet

SOURCES : ACS CPC busta 582 (Giovanni Bertoni, né à Faenza en 1906). – ACS CPC busta 1022 (Luigi Capanna, né à Figline Valdarno en 1884). – Dante Corneli, Il dramma dell’emigrazione italinaa in Unione sovietica, quarto libro, déc. 1980, p. 38-41. – Elena Dundovich et Francesca Gori, Italiani nei lager di Stalin, Laterza, Rome/Bari, 2006. – Saturno Carnoli, L’avventurosa vita del faentino Giovanni Bertoni. Tenente Colonnello del KGB, Edizioni Artestampa, Ravenna, 2008.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément