AGGABI Benyahya [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot, Abderrahim Taleb-Bendiab

Né le 10 avril 1899 et mort le 6 mai 1962 à Oran (Algérie) ; responsable syndical CGT des dockers à Oran.

Fils de Hammed ben Mohamed, portefaix, et de [Saklma] Benchâa, sans profession, Benyahya Aggabi, docker, est désigné le 21 avril 1941 membre de la commission mixte chargée de la délivrance de permis d’accès au port d’Oran ; il en est exclu en mai de la même année pour « son activité politique et son attitude au point de vue national » (rapport de police du 8 mai 1941, sous le régime de l’État français de Vichy).

En 1943 après le débarquement allié et dans la phase de reconstitution de la CGT, il est élu secrétaire général adjoint du syndicat des dockers d’Oran. Le 11 juillet 1943, il devient assesseur au bureau de l’Union départementale CGT dont il est le principal orateur en langue arabe. Le 19 décembre 1943, il est reconduit dans ses fonctions de secrétaire adjoint du syndicat des dockers et le restera jusqu’en 1949. Le 12 février 1945 il est désigné membre de la commission exécutive de l’Union départementale CGT, fonction qu’il assumera jusqu’en 1949.

Il se maria le 9 avril 1951 dans sa ville natale avec Khadidja Benzelmat.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article149743, notice AGGABI Benyahya [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 26 octobre 2013, dernière modification le 24 décembre 2013.

Par René Gallissot, Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCES : Arch. Wilaya d’Oran. — Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, Oran 75, notes de Louis Botella. — H. Touati in Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier d’Oranie, op. cit. — Etat civil d’Oran (notes de Barbara Bonazzi).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément