ZIEGLER François, Joseph, dit Bruno

Par Daniel Grason, Thomas Pouty

Né le 4 octobre 1888 à Chalampé (Haut-Rhin), fusillé le 20 août 1944 à Bruchsal, Bade-Wurtemberg (Allemagne) ; chef de vente dans le textile ; agent de renseignement de l’armée ; résistant.

Fils d’Émile et de Marie, née Walter, François Ziegler épousa Marguerite Schoch. Le couple eut deux enfants, habita Strasbourg (Bas-Rhin). François Ziegler fit la Grande Guerre de 1914-1918, et fut mobilisé en 1939 dans un poste annexe du Service de renseignements (SR) français à Bâle (Suisse). Il était un membre très estimé de la communauté alsacienne de la ville. Lieutenant il entra dans la Résistance dès le 20 août 1940.
Les douaniers allemands l’arrêtèrent le 30 juin 1943 au poste frontière de Weil-am-Rhein (Bade) dès son entrée sur le territoire du Reich où il se rendait en mission. Il comparut sous l’accusation d’espionnage le 10 mai 1944 devant un tribunal militaire allemand. L’avocat qui le défendit récusa toute activité d’espionnage de François Ziegler et déclara que s’il « venait à mourir, toute la population de la communauté alsacienne de Bâle en serait bouleversée ». Membre du réseau Kléber, agent permanent rétribué, il fut condamné à mort par le tribunal allemand. Il fut passé par les armes le 20 août 1944 à Bruchsal (Bade). Son cadavre fut envoyé à un institut d’anatomie.
Le ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre le déclara « Mort pour la France ». François Ziegler fut décoré à titre posthume de la Médaille militaire, de la Croix de guerre avec palme et de la Médaille de la Résistance. Son nom figure sur le Mémorial de Ramatuelle (Var).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article149309, notice ZIEGLER François, Joseph, dit Bruno par Daniel Grason, Thomas Pouty, version mise en ligne le 5 octobre 2013, dernière modification le 8 mars 2017.

Par Daniel Grason, Thomas Pouty

SOURCES : DAVCC, Caen. – Site Internet des Anciens des Services spéciaux de la Défense nationale (AASSDN). – Mémorial des anciens des services spéciaux de la Défense nationale à Ramatuelle (Var), Livre d’or.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément