BABA ALI ou BABALI Mustapha

Par Louis Botella, Abderrahim Taleb-Bediab

Né le 4 octobre 1926 à Alger (Algérie) ; agent d’EGA (Electricité et Gaz d’Algérie) ; syndicaliste CGT puis UGTA.

Mustapha Babali, ancien membre du bureau du syndicat CGT du centre EGA d’Alger, devint par la suite trésorier général du syndicat UGTA (Union générale des travailleurs algériens) de ce centre.

Il fut assigné à résidence, le 4 janvier 1957 à Berrouaghia, par les autorités françaises. Celles-ci le libérèrent le 1er janvier 1959.

Suite à une plainte auprès du BIT (Bureau international du travail) de la CISL (Confédération internationale des syndicats libres) et à la demande de cette organisation, Robert Bothereau, secrétaire général de la CGT-FO fit une intervention en juin 1961 auprès du Premier ministre du gouvernement français afin de faire cesser toutes les contraintes judiciaires à son encontre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article148001, notice BABA ALI ou BABALI Mustapha par Louis Botella, Abderrahim Taleb-Bediab, version mise en ligne le 25 juillet 2013, dernière modification le 4 novembre 2013.

Par Louis Botella, Abderrahim Taleb-Bediab

SOURCE : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, FM (Fonds ministériels) 81 F/793, Alger 1 K/1237. — Arch. Wilaya d’Alger.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément