BILLAULT Adolphe

Né en 1805, mort en 1863  ; avocat, député à partir de 1837.

Saint-simonien anticlérical il siégea dans les rangs de la gauche jusqu’en 1840. Rallié à L. N. Bonaparte il sera nommé président du Corps législatif puis ministre de l’Intérieur après le coup d’État.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article147894, notice BILLAULT Adolphe, version mise en ligne le 16 juillet 2013, dernière modification le 16 juillet 2013.

SOURCE : Notes de H. Trinquier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément