BOURGARELLA Christophe

Secrétaire de la section syndicale CGT de Philippeville (Algérie).

En novembre 1956, Christophe Bourgarella, secrétaire de la section syndicale CGT de Philippeville (Algérie), membre de l’Union générale des syndicats algériens (UNSA) fut arrêté, suite à la dissolution du Conseil central algérien des œuvres sociales (CCAOS) par le gouverneur d’Algérie, R. Lacoste. Avec Pierre Liddi, Francis Coullet, Hocène Messad, Azzedine Mazri*, Marcel Naouri*, Léonard Lopez, Joseph Sala et Serge Gex, Christophe Bourgarella fut soumis à l’internement administratif en vertu de l’article 16 et envoyé en camp. Certains de ces militants furent torturés.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article147812, notice BOURGARELLA Christophe, version mise en ligne le 15 juillet 2013, dernière modification le 15 juillet 2013.

SOURCE : R. Gaudy, Les porteurs d’énergie, Paris, Temps actuels, 1982.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément