NICOLAS Ferdinand, Pierre, Louis, François

Par Alain Prigent

Né le 4 novembre 1884 à Saint-Sauveur-Lendelin (Manche), mort le 16 juin 1950 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; instituteur ; président de l’Amicale des instituteurs des Côtes-du-Nord (1913-1919) ; membre du Comité départemental de la Libération des Côtes-du-Nord en 1944.

Ferdinand Nicolas était le fils de François Nicolas, gendarme à pied, né à Plougrescant (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) en 1856, et de Marie-Jeanne Coadou, née à Plougrescant en 1856.

Élève de l’École normale d’instituteurs de Saint-Brieuc 1900 à 1903, il obtint son brevet supérieur en 1903. Il exerça successivement à Plouha en 1903, puis à Lannion (1904 -1906). Adjoint à l’école annexe de l’ENI de Saint-Brieuc (1920-1927), il en devint le directeur jusqu’à sa retraite le 4 novembre 1939.

Dirigeant de la fraction dite « syndicaliste » de l’Amicale lors de la crise de novembre 1913, il l’emporta sur Libard* lors du vote des adhérents et fut alors élu président de l’Amicale de 1913 à 1919. Favorable à la fusion avec le syndicat de la Fédération en 1919, il fut élu au Conseil départemental de l’enseignement primaire en 1920. En désaccord avec Hippolyte Pasquiou*, il démissionna du Syndicat des membres de l’enseignement laïque. Battu dans une élection partielle au CD face à Pasquiou il se retira de la vie syndicale pour se consacrer à l’école annexe où il enseigna avec beaucoup de compétence.

Selon A. Lozach, Ferdinand Nicolas était responsable départemental du réseau Mabro-Praxitèle. Proche d’Henri Avril, président du CDL, il fut coopté au sein du Comité départemental de Libération des Côtes-du-Nord en août 1944 dont il assura le secrétariat. Son frère, Jean Nicolas*, fut maire de Saint-Brieuc.

Il se maria à Lannion (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) le 3 août 1908 avec Marie-Perrine Le Roux. Leurs deux fils furent tués lors de la campagne de France en mai-juin 1940.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article147161, notice NICOLAS Ferdinand, Pierre, Louis, François par Alain Prigent, version mise en ligne le 10 juin 2013, dernière modification le 10 juin 2013.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. dép. Côtes d’Armor 1T549, dossier individuel. — Alain Lozach, Visages de la Résistance bretonne, Coop Breizh, 2003. — Alain Prigent, Les instituteurs des Côtes-du-Nord sous la IIIe République (Laïcité, amicalisme et syndicalisme), Editions Astoure, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément