MOSSUZ Jeanne, Françoise, Félicité

Par Jacques Girault

Née le 4 décembre 1885 à Etuz (Haute-Saône), morte le 17 août 1973 à Lons-le-Saunier (Jura) ; professeure ; militante syndicaliste du SNES.

Fille d’un agent voyer devenu directeur de l’hospice départemental de la vieillesse du Jura, Jeanne Mossuz fit ses études au lycée de Lons-le-Saunier, puis suivit le cours normal de la rue Chomel à Paris (XIIIe arr.), école où se déroulaient les cours municipaux pour adultes. Elle obtint le diplôme de coupe des écoles de la ville de Paris (1907) puis le certificat d’aptitude à l’enseignement des travaux manuels (1908). Maîtresse de couture au lycée de Lons-le-Saunier, elle enseignait aussi la cuisine, le ménage et donnait deux heures d’enseignement de coupe dans les écoles de la ville. Titulaire du certificat d’aptitude au professorat des écoles normales et des écoles primaires supérieures (1910), elle devint professeur chargée d’enseignement ménager et enseigna au lycée Jules Ferry à Paris à partir de 1933 jusqu’à sa retraite en 1948, avec un service complémentaire au lycée Lamartine et au lycée de Sèvres. En 1946, selon le rapport de l’inspecteur général, « les élèves ont réussi sous sa direction maints travaux intéressants et ingénieux (confection de couvertures tricotées, de moufles de tissus et de fourrures, objets de layette ou vêtements d’enfants) pour répondre à des appels de solidarité nationale. Les matériaux sont malheureusement de plus en plus rares ».

Elle faisait partie du Front national universitaire dans son lycée avant la Libération de Paris.
Militante syndicaliste, elle fut élue représentante de sa catégorie dans la commission exécutive nationale du Syndicat national de l’enseignement secondaire aux congrès de 1946 et de 1947, et fut élue suppléante au Conseil de l’enseignement du second degré le 25 juin 1946 (16 voix sur 26 exprimés).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article146489, notice MOSSUZ Jeanne, Françoise, Félicité par Jacques Girault, version mise en ligne le 16 mai 2013, dernière modification le 25 mars 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/25224. — Arch. IRHSES dont brochure de l’ACREN.— Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément