BISAGNO Pierre

Par Louis Botella

Né le 23 mai 1908 à Oran (Algérie) ; employé ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO), enfin autonome des Transports routiers et de l’Oranie (Algérie).

Pierre Bisagno entra en mars 1933 aux Transports routiers des Chemins de fer algériens (TR CFA) en Oranie. Encaisseur, il fut un important militant de la CGT. D’abord secrétaire général du syndicat CGT des TRCFA d’Oranie, il fut toujours réélu lors des élections professionnelles (délégation du personnel et comité d’entreprise).

Il assuma également la fonction de secrétaire adjoint de l’Union algérienne CGT des Transports.

Selon une note des Renseignements généraux, en date du 5 février 1955, il effectua vers 1953 un voyage en URSS.

Au début de 1957, il rejoignit, comme Raphaël Ripoll, le syndicat FO déjà existant dans ce réseau. Leur arrivée permit à FO de se développer d’une manière importante.

Mais sa présence au sein de FO fut, relativement, de courte durée. En effet fin avril ou début mai 1959, il démissionna comme Raphaël Ripoll de FO et constitua dans son entreprise, le 12 juin suivant, un syndicat autonome qui présenta des candidats lors des élections professionnelles. Lors du second tour, les candidats présentés par Pierre Bisagno, sous l’étiquette Comité de défense des intérêts du personnel (CDIP), obtinrent 328 voix contre 25 pour la CFTC et 80 pour une autre organisation autonome, affiliée à la FNCR (Fédération nationale des chauffeurs routiers). FO disparut alors de cette entreprise.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article146253, notice BISAGNO Pierre par Louis Botella, version mise en ligne le 29 avril 2013, dernière modification le 1er mai 2013.

Par Louis Botella

SOURCE : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 92/2685 et ALG 92/2733.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément