PASQUET Marcel

Par Alain Prigent

Né le 9 janvier 1921 à Ploumagoar (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor), décédé le 26 juillet 1988 à Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) ; cheminot ; secrétaire des JC à Saint-Brieuc (1939), membre du comité (1956-1974) et du secrétariat de la fédération des Côtes-du-Nord du PCF (1962-1964).

En apprentissage en 1937, ajusteur au dépôt SNCF de Saint-Brieuc, il était secrétaire de la jeunesse communiste de St-Brieuc en juin 1939, groupement fort de huit adhérents. Après la signature du pacte germano-soviétique, il fut interpellé le 29 septembre 1939 dans le cadre de la répression contre les organisations proches du PC. Il entretenait à ce moment une correspondance avec Raymond Guyot*, secrétaire national du mouvement. Il participa aux activités du groupe FTP des cheminots sous la responsabilité des triangles clandestins dirigés par Georges Félin* et Guillaume Jouan*, en particulier. En juillet 1944, il intégra le maquis de Plésidy. Après réintégré son poste à la SNCF à Saint-Brieuc à La Libération, il fut le gérant de L’Aube Nouvelle, hebdomadaire e la fédération des Côtes-du-Nord du PCF dirigé par Pierre Moalic. il fut un membre très actif du syndicat CGT des cheminots en particulier dans les années 60. Il fut délégué lors des grèves (1966 et en 1968). Membre du comité de la fédération des Côtes-du-Nord du PCF (1956-1974), il accéda au secrétariat fédéral (1962-1964). Responsable de la cellule du PCF des cheminots de Saint-Brieuc, il fut candidat aux élections municipales en 1959 et en 1962 sur la liste conduite par Edouard Prigent*.
En retraite le 6 février 1971, il continua de militer au sein des retraités CGT et du bureau de la section du PCF de Saint-Brieuc-Sud.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article146159, notice PASQUET Marcel par Alain Prigent, version mise en ligne le 25 avril 2013, dernière modification le 9 septembre 2014.

Par Alain Prigent

Sources : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W31, 2W133. 46W8 (note des RG du 17 octobre 1959). -Arch. comité national du PCF. -Alain Prigent, Histoire des communistes des Côtes-du-Nord (1920-1945), Saint-Brieuc, 2000.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément