ORFILA Jean [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Infirmier ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de la Santé et de l’Algérois (Algerie).

Jean Orfila, infirmier autorisé, milita au sein du syndicat CGT du personnel hospitalier de l’hôpital psychiatrique de Blida-Joinville en octobre 1947. Lors de la création du syndicat FO de cet établissement, au cours du printemps 1948, il ne figura pas parmi les trois premiers dirigeants de ce syndicat.

En juin 1949, il fut chargé de diriger sur place la grève de la fonction publique.

En juin 1959, lors de la reconstitution (?) du syndicat FO, il fut signalé comme étant son secrétaire général. L’année suivante ainsi qu’en avril 1961, il fut reconduit dans cette fonction.
Ce syndicat regroupa alors de 250 à 300 adhérents.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article145970, notice ORFILA Jean [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 11 avril 2013, dernière modification le 3 janvier 2014.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, Alger 1 K/297, 1 K/880 et ALG 91 3 F/113. — Arch. de l’Union départementale FO d’Alger (Fonds Roger Marçot, Confédération FO). — Notes d’Abderrahim Taleb-Bendiab.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément